Grosses, mais pas que.

Deux articles en une journée, alors que je cavale pour un projet à rendre? Je craque, je sais.
Pas grave, j’ai besoin d’évacuer ce petit choc reçu en me baladant sur YouTube, puisque ça me le fait à chaque fois.

J’ai déjà mentionné sur mon blog combien je trouve absurde que des jeunes filles banales mettent en avant des fringues banales en se vantant d’aimer la mode en s’adressant à leur public comme si elles étaient des bureaux de tendance. Elles sont suivies par des milliers de jeunes filles (parfois 500 000!) en quête de modèles plus accessibles que Kate Moss ou Taylor Swift. On a donc de nouvelles gourous de la mode, qui se ressemblent toutes :

Tranche d’âge : 17/22 ans.
Style: H&M, Bershka, Forever 21. Et une pointe d’Asos.
Maquillage: beaucoup.
Corpulence: mince à normale.

Julie Viktoria -

Qui est le public de ces YouTubeuses? Des filles en plein dans l’âge ingrat. Et il n’y a pas que l’âge qui est ingrat.
On le voit au travers de photos des « meet-ups », rencontres entre YouTubeuses et leurs abonné(e)s. Beaucoup de ces filles admirant leur fashion gourou sont jeunes, grosses, boutonneuses et mal fagotées et viennent admirer leur idole en espérant qu’un peu de paillettes leur tombe dessus.

Mais oh, les filles! Si vous voulez faire partie de ce monde que vous suivez par petits bouts comme des épisodes de Dallas, mettez vous au diapason, ou bien assumez !

Reverse thinspo!

Elles ne font ni l’un ni l’autre. Elles n’assument pas, et ne changent pas.
Les filles sont grosses (évitons les faux compliments en parlant d’obèses, c’est un terme médical et en français, le contraire de mince c’est gros). Et elles vont s’empiffrer de malbouffe. Et vouloir rentrer dans des slims taille 40 vendus 15€ chez H&M parce qu’on leur a dit sur YouTube que c’est « trop trop beau ». C’est typique de notre société actuelle: ne faire aucun effort mais malgré tout avoir tout le confort.

Hé, je tiens un slogan. Qui en veut ? « Tout le confort, sans effort! »

Bon, bon, bon.
L’agacement me gagne. Je retourne à ma ptite vie d’ermite célibataire campagnarde avant d’en rajouter dans les images d’Epinal.

Un commentaire sur « Grosses, mais pas que. »

  1. Même si je suis youtubeuse et que ça peut être difficile à admettre, je suis complètement d’accord sur ton point de vue! Et de plus, si je demande à certaines filles par exemple : « Pourquoi tu apprécies EnjoyPhoenix (par exemple)? » Leur réponse? Très constructive : « ba elle é tro tro belle!!!!! » Et puis la banalité des vidéos de certaines youtubeuse très connues m’exaspère de plus en plus. J’en connais qui font des trucs excellents super originales : Quoi allez, 5 000 vues pour une vidéo? Bon bref, je ne vais pas m’étaler sur le sujet, en tout cas, bon article! 😉

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s