Archives du mot-clé impatience

Pom pom pom… (en attendant)

Non, mais… il fait quoi ?

Ca fait environ 3 semaines que je discute avec un gars super sur un site de rencontre, et par mail, maintenant. La discussion se fait tout simplement, rigolotement, intellectuellement, bêtement, fluidement!

Dans un mail très rigolo et bien tourné, il a même proposé qu’on se voie, et comme on est à 100 km l’un de l’autre, il a même proposé de faire le trajet pour me voir. Génial!
Sauf que depuis ma réponse (positive), rien. Ca fait trois jours et il n’a rien répondu.

Il a rencontré une nana entre temps et il n’ose rien dire?
Il se dit que finalement, on est trop loin? (n’importe quoi, c’est largement faisable, 100km)
Il a peur de la rencontre?
Il est malade?
Il n’a plus envie de faire le trajet? (j’avais proposé de faire mi-chemin, donc bon…)
Il s’est fait attaché au lit par une perverse et il est dans l’incapacité de bouger?
Il est en famille pour la fin des vacances scolaires et il n’a pas accès à ses mails?

Voilà. Typiquement ce que je ne voulais pas faire. M’enthousiasmer pour une rencontre qui ne s’est pas faite et qui ne se fera peut-être jamais et inventer mille raisons à un événement dont j’ignore tout.

Je suis déçue. Encore une fois.

Heureusement que j’ai des passions qui me tiennent occupée, parce que parfois, je me prends à regarder mes mails trop souvent. C’est obsédant.

Question d’équilibre

Je disais de moi jusqu’à cet été : « on me prend mon énergie » (au boulot, en amitié, etc). Et puis quelqu’un m’a dit : « non, tu les laisses prendre ton énergie ». En effet…
Comme quoi, il suffit de changer de point de vue pour avoir une vision plus juste et plus apaisée de la vie.

Depuis, je m’attache vraiment à me sentir dans l’équilibre. Je me connecte régulièrement à mon monde intérieur en sentant ce qui est bien pour moi et à laisser derrière moi ce qui ne me correspond plus. Yoga, méditation, lectures… Je me sens bien dans mes baskets. Je me sens jolie, apaisée, équilibrée. Je suis, tout simplement.
Depuis ce fameux dimanche zen (où j’ai croisé Jo), tout était simple et magique. Et puis j’ai eu des soucis à gérer cette semaine, et là c’est devenu plus compliqué à gérer. Ca demande de prendre un moment pour simplement remettre les choses à leur place. Revenir à soi, sans colère, sans amertume, avec patience… Un ami bouddhiste m’a rassuré… ça se travaille toute la vie. En tout cas même avec des années de pratique de méditation, il lui arrive encore de dérailler.

Je m’étais promis de ne plus écouter mes angoisses et de ne plus agir sous le coup de l’inquiétude. Et puis un jour j’ai eu un gros coup de stress. J’ai supprimé mon compte sur le site de rencontre et je voulais lire l’historique des discussions avec N avant, mais impossible de retrouver ni son profil, ni ses messages, rien.
Je me suis alors souvenue que sur ce site, si quelqu’un vous bloque, vous ne verrez plus rien de lui, comme s’il n’existait pas. Je me suis demandé s’il avait supprimé son compte comme moi je prévoyais de le faire, ou s’il m’avait bloquée. Après tout, la soirée qu’on a passée était certes géniale pour moi, mais qui sait ce qui se passe vraiment dans la vie et la tête des gens ? Ce qu’ils vivent à côté ?

J’ai eu la mortelle envie de lui envoyer un SMS juste pour être rassurée sur le fait qu’on se plaisait. Mais j’ai résisté, en me disant qu’agir sous le coup de l’ego n’apporterait rien de bon. Il valait mieux attendre et le contacter pour de bonnes raisons. Comme avoir envie de le revoir pour le découvrir, par exemple. Pas pour être rassurée. Pas pour demander des explications.
J’ai calmé mes angoisses, j’ai laissé passé la journée, et le soir je me sentais à nouveau moi-même. Mon SMS proposait simplement qu’on teste un café sympa dont on avait parlé quand on s’était vus. Il a immédiatement répondu avec un long message rigolo, proposant une date.

Bref, j’ai encore du chemin pour rester dans l’équilibre. Calme, patiente, sans hâte… surtout que ce soir, je vois N. et que je compte les heures. Allez, je vous laisse, je vais prendre quelques minutes pour me ré-équilibrer 😉