Archives du mot-clé n’importe quoi

La grosse blague politique du moment. Rire jaune.

HAHAHAHAHAHA!!
*argl*

Il paraît qu’il faut que je m’intéresse à l’actualité politique.
Mais… pour quoi faire ?

Voir un guignol qui a trompé, manipulé et profité revenir sur le devant de la scène…
Non, merci.
Vraiment.
Sans façon.

Je suis bien, loin de tout ça, dans la douceur de mon cocon que j’ai choisi. Je ne suis pas bête, inculte et peu curieuse, au contraire. C’est parce que je suis intelligente, cultivée et curieuse que je me tiens loin de l’actualité.

 

Publicités

TMJ #1

Non mais ils ont craqué chez Asos ??
Tiens, ça me permet de lancer la TMJ, c’est à dire la rubrique Trouvaille Moche du Jour.

Le style et la classe, c’est intemporel. Jamais une jupe longue rose et jaune à motifs fluos ne sera classe. Même si la mode le veut.
De chaîne YouTube en blog, je vais me balader sur les sites du genre Asos, H&M et des dizaines d’autres sites de « mode ».

Soyons clairs: je méprise « la mode », puisqu’elle consiste à trouver cool ce qui ne l’était pas il y a 3 mois. Ya que moi que ça choque, ce principe ? Parce que je vois ici et là des motifs qui même en 1994 n’étaient pas jojos. Les ressortir aujourd’hui, c’est un peu… Too much. Non ?

Bref, j’ai envie de voir la tête des gens qui ont acheté ça :

Image 1 - ASOS - Sac à dos en nylon matelassé

 

Non mais c’est quoi ça ? Un sac matelassé effet doudoune d’hiver qui crisse. On aura tout vu.

Grosses, mais pas que.

Deux articles en une journée, alors que je cavale pour un projet à rendre? Je craque, je sais.
Pas grave, j’ai besoin d’évacuer ce petit choc reçu en me baladant sur YouTube, puisque ça me le fait à chaque fois.

J’ai déjà mentionné sur mon blog combien je trouve absurde que des jeunes filles banales mettent en avant des fringues banales en se vantant d’aimer la mode en s’adressant à leur public comme si elles étaient des bureaux de tendance. Elles sont suivies par des milliers de jeunes filles (parfois 500 000!) en quête de modèles plus accessibles que Kate Moss ou Taylor Swift. On a donc de nouvelles gourous de la mode, qui se ressemblent toutes :

Tranche d’âge : 17/22 ans.
Style: H&M, Bershka, Forever 21. Et une pointe d’Asos.
Maquillage: beaucoup.
Corpulence: mince à normale.

Julie Viktoria -

Qui est le public de ces YouTubeuses? Des filles en plein dans l’âge ingrat. Et il n’y a pas que l’âge qui est ingrat.
On le voit au travers de photos des « meet-ups », rencontres entre YouTubeuses et leurs abonné(e)s. Beaucoup de ces filles admirant leur fashion gourou sont jeunes, grosses, boutonneuses et mal fagotées et viennent admirer leur idole en espérant qu’un peu de paillettes leur tombe dessus.

Mais oh, les filles! Si vous voulez faire partie de ce monde que vous suivez par petits bouts comme des épisodes de Dallas, mettez vous au diapason, ou bien assumez !

Reverse thinspo!

Elles ne font ni l’un ni l’autre. Elles n’assument pas, et ne changent pas.
Les filles sont grosses (évitons les faux compliments en parlant d’obèses, c’est un terme médical et en français, le contraire de mince c’est gros). Et elles vont s’empiffrer de malbouffe. Et vouloir rentrer dans des slims taille 40 vendus 15€ chez H&M parce qu’on leur a dit sur YouTube que c’est « trop trop beau ». C’est typique de notre société actuelle: ne faire aucun effort mais malgré tout avoir tout le confort.

Hé, je tiens un slogan. Qui en veut ? « Tout le confort, sans effort! »

Bon, bon, bon.
L’agacement me gagne. Je retourne à ma ptite vie d’ermite célibataire campagnarde avant d’en rajouter dans les images d’Epinal.

Je suis une fille rock’n roll. Dit-elle.

Alors ça, ça m’a scotché.

J’ai récemment découvert un monde nouveau, composé de Youtubeuses dont la passion dans la vie est le maquillage. Elles filment leurs achats coup de coeur, ce qu’elles achètent en soldes, donnent des conseils maquillage, et racontent souvent leur vie, le tout en vidéo sur Youtube.

L’une d’elle, en parlant fièrement de son nouvel achat, un blouson noir, a sorti:

Alors celui-là, je l’adore, parce que je suis très rock’n roll comme fille.

Non mais… Ce n’est pas parce que tu as un blouson simili-cuir avec des petits clous en strass dessus que tu es une fille rock’n roll… Cte blague. La fille possède 23 sacs à main, 51 robes « à la mode » (c’est à dire à motifs aztèques, à petits carreaux mais pas liberty, car ça c’est fini), deux fois plus de tshirts, des jeans slims de toutes les couleurs et des vernis à ongle rose bonbon… ce n’est pas ça, l’esprit rock’n roll les enfants !
Le monde tourne à l’envers, moi je vous le dis 😉