Archives du mot-clé yoga

Porte à demi-ouverte

Il semblerait que je me sois emballée car « ils » ont fait machine arrière, concernant une proposition excitante qu’on m’a faite.

Je pratique le yoga. C’est, avec un bon sommeil, une bonne alimentation et une bonne morale de vie, un pilier de ma journée.
Là où je pratique, la responsable m’a demandé si je serais intéressée de suivre une formation pour devenir prof de yoga, l’une des profs étant quasi à la retraite et la demande pour des cours augmentant, un prof supplémentaire d’ici 3 ans ne serait pas du luxe.
Comme l’idée m’avait déjà traversé l’esprit, bien sûr que ça m’intéressait, surtout que ma formation serait prise en charge financièrement, en contrepartie de quoi je m’engageais à donner des cours ici à la fin de ma formation, ce qui me semble normal. Donnant-donnant.

J’ai donc effectué de longues recherches sur le net afin de connaître les prérequis pour les élèves, le contenu des cours, à quoi m’attendre physiquement, le coût de la formation même si je n’aurais pas à la régler, etc. Formation sur 3 ans (voire 4 pour certaines écoles) composée de stages durant les week-ends et quelques semaines durant l’été, pratique personnelle bien sûr, et mémoire à rédiger. C’est sérieux.

Il se trouve qu’hier soir, j’ai compris qu’on m’a proposé cette option avant d’avoir consulté la trésorière… et s’attendant à ce que je paye une grosse partie des cours. Ce n’était pas du tout le deal proposé, du coup je dois attendre fin septembre avant de savoir si cette formation sera prise en charge, ou si c’était juste un miroir aux alouettes. Sachant que les formations 2014-2017 débutent en octobre, comment dire… Ca sent le roussi.

Voilà. Je me suis emballée, parce que je suis entière et que ça me correspond.
Je serai prof de yoga un jour, mais peut-être pas dans les conditions qu’on m’a proposé ici. Je suis déçue…

MERDE.

C’est quoi cette porte qui s’ouvre et qui se ferme aussitôt? Se rouvrira-t-elle en octobre? A suivre…

 

Publicités

Redémarrage

Si les jours précédents rimaient avec « trou d’air / galère » (énormément de boulot mais aucune retombée financière, projets tombant à l’eau, amitiés en danger, blues pointant son nez…), je me sens aujourd’hui régénérée.

  • Merci l’atelier avec les enfants de l’école hier où l’on a dessiné ensemble un de mes croquis. Leur simplicité et leur enthousiasme m’ont fait chaud au coeur (et je suis repartie pleine d’amour et de gentils mots, hihi)
  • Merci la discussion avec ma soeur hier après-midi, qui m’a fait prendre conscience de plusieurs choses à revoir niveau business
  • Merci le stage de yoga en plein air qui m’a vivifiée à fond ce matin. Le soleil sur la peau, la brise dans les cheveux, les postures douces : c’était par-fait !
  • Merci l’amitié renouée avec F, mon prof de yoga avec qui il y a eu une forte amitié dès notre rencontre puis un gloubiboulga de ratages (pour résumer rapidement).

J’aimerais être moins sensible à plusieurs points négatifs ou aux événements autour de moi, et puis pouvoir faire comme je le conseille souvent: laisser glisser sur moi ce qui ne me convient pas, réalisant que ce n’est qu’un avis extérieur, qu’une parole, qu’un malentendu. Mais voilà, parfois j’accroche et je suis blessée et j’essaye de comprendre. Parfois il n’y a rien à comprendre !

Je redémarre un nouveau cycle positif, pleine d’énergie, de sourire, et de fruits! Mangez des fruits, c’est bon pour le corps et le moral 😉

Healthy

Esprit de compét’ partout… Bouh.

C’est marrant comme certains ont réussi à insérer la compétition et l’ego partout. Même dans le yoga…
Je pratique depuis peu (même si toute petite, j’arrivais à spontanément m’asseoir en lotus ou à réaliser la pose de l’arc), et j’apprends donc le Hatha Yoga, le plus universel visiblement. Pour moi, il n’y avait qu’un seul yoga en fait: celui qui connecte l’esprit au corps, et qui amène à la méditation, à la sérénité. On passe par la souplesse du corps, la patience des postures techniques pour arriver à un apaisement intérieur.

Ainsi, j’ai été étonnée, et choquée même de découvrir le principe du Bikram yoga que je connaissais seulement de loin. En fait c’est un yoga inventé par M. Bikram lui même: il s’agit d’enchaîner différentes postures dans une pièce surchauffée, de manière systématique. Il y a même un championnat du monde, c’est pour vous dire à quel point ça va loin.

La compétition, être meilleur que les autres, c’est juste incroyable dans le yoga… En plus, ce M. Bikram est infect avec les élèves (je l’ai vu en vidéo insulter des yogis…) Même pour soi-même, le yoga se veut être dans la bienveillance, l’acceptation de l’échec. C’est également le cas du bouddhisme et de la tradition orientale de manière générale.

Alors voilà, encore un exemple de combien le monde peut être divisé.
Ca me rend triste parce que c’est finalement symboliquement une parabole de notre monde et comment certains traitent leur corps et leur esprit: machinalement, en étant pressé, et en voulant être meilleur que les autres.
Bouh, c’est triste.

Bon, pour finir sur une note positive quand même, ça fait plaisir de voir des gens comme Jared Leto (chanteur et acteur) qui pratiquent une vie saine malgré un rythme rock’n roll. C’est lui même qui met en avant sa pratique du yoga et son régime alimentaire vegan pour expliquer qu’à 42 ans, il est toujours aussi… allez, il est canon, vraiment !

jared

Les nouveaux matins

Depuis quelques temps, je me réveille le matin en me disant que je vais passer une bonne journée. Et en effet, je passe de bonnes journées.
J’ai toujours une entreprise à démarrer, des soucis à régler, des gens à rappeler et je cours après mes recommandés à la poste… le quotidien, tout simplement. Alors qu’est-ce qui a changé? Tout simplement la manière de vivre le démarrage le matin.

Avant, le réveil sonnait, puis re-sonnait, et ainsi de suite jusqu’à ce qu’il soit quasiment l’heure de partir. Une douche rapide, un petit déjeuner à emporter si j’y pensais, et hop, je sautais dans le métro.

Aujourd’hui, je me lève tous les jours entre 08h et 08h10, et sans réveil. Après m’être bien étirée comme un chat, je bois pas mal d’eau, puis je sors mon tapis de yoga. Je fais la « salutation au soleil » (entre 3 et 15 minutes, dépendant des jours), manière douce de réveiller mon corps, et d’accueillir cette nouvelle journée. Après ma douche, j’allume mon ordinateur et je mange en commençant à travailler. Voilà, j’ai démarré ma journée avec un sourire qui va durer toute la journée.

Comme quoi, il suffit de peu pour être heureux, n’est-ce pas? Un petit changement, comme quand vous tournez la tête pour apercevoir une autre partie du paysage.